Premiers aliments pour bébé

Premiers aliments pour bébé
Les pratiques d’alimentation à la cuillère varient d’une famille à l’autre.

Rendez-vous sur https://www.sterilisateur-electrique.fr pour retrouver les meilleurs choix de stérilisateur électrique.

Les garçons peuvent différer des filles et les nourrissons allaités au sein ont tendance à commencer à manger à la cuillère plus tard que ceux qui ne le sont pas. Le présent dépliant offre des conseils généraux pour vous aider à veiller à ce que votre bébé reçoive la bonne nourriture au bon moment.
Vous remarquerez peut-être, surtout vers trois ou six semaines, que votre bébé devient agité et semble vouloir téter plus souvent. À ce moment-là, augmentez le nombre d’allaitements ou la quantité de lait maternisé offerte à chaque tétée plutôt que d’introduire des aliments solides.
Comment procéder
Il est préférable de ne pas offrir la première cuillerée de nourriture lorsque le bébé a très faim. La petite quantité prise ne suffira pas à satisfaire sa faim et il/elle peut devenir frustré(e) et bouleversé(e). Allaitez au sein ou donnez-lui d’abord une préparation pour nourrissons, puis offrez-lui de la nourriture lorsque le bébé est plus détendu. Commencez par donner une cuillère une fois par jour, à un moment où vous aussi vous êtes détendu et pouvez profiter de l’expérience. Au début, seule une très petite quantité de nourriture sera consommée. Ce qui est important, c’est que le bébé commence à apprendre à prendre la nourriture à la cuillère. Introduisez un aliment à la fois pour que le bébé puisse s’habituer aux différents goûts et textures. Si un aliment particulier est refusé, attendez quelques jours et réessayez. Si vous soupçonnez que votre bébé a réagi à un aliment en étant perturbé ou perturbé, évitez cet aliment pendant un certain temps et si le problème persiste lorsque vous recommencez à essayer l’aliment, parlez-en à votre médecin, à une nutritionniste ou à votre infirmière de santé publique.

4-6 mois
C’est à vous de décider par quel aliment vous commencez. Quel que soit l’aliment que vous choisissez, il doit d’abord avoir une consistance molle et liquide. Les fruits en purée (banane, poire) ou les légumes (carotte, haricots verts) sont d’excellents choix tout comme les céréales sans gluten, comme le riz pour bébés. La gamme des aliments utilisés peut être élargie progressivement pour inclure tous les fruits et légumes, les pommes de terre, les œufs (en commençant par le jaune d’œuf, les aliments solides cuits), la viande ou le poulet, les légumes secs (pois, haricots, lentilles, aliments cuits correctement) et les céréales sans gluten. Les céréales peuvent être mélangées avec de l’eau, du lait maternel exprimé ou du lait maternisé.

6-9 mois
Au fur et à mesure que votre bébé s’habitue à avaler des aliments solides, une consistance plus épaisse peut lui être offerte. Ne donnez pas d’aliments durs ou grumeleux avant que bébé n’ait assez de dents pour les mâcher ! Continuez à utiliser des fruits, des légumes, des viandes, des légumineuses et des céréales qui ne doivent plus être exempts de gluten. Après six mois, le lait de vache peut être utilisé, mais uniquement pour mélanger les aliments ou comme ingrédient dans les aliments.

9-12 mois
Bébé sera maintenant capable de mordre, mâcher et manger la plupart des aliments et des collations pour toute la famille. Le lait maternel ou la préparation pour nourrissons devrait continuer d’être la principale boisson lactée. Encouragez votre bébé à développer des habitudes alimentaires saines et variées en lui offrant une vaste gamme d’aliments ñ même ceux que vous ne choisissez pas vous-même. Assurez-vous que les collations sont nourrissantes.